• Santorin

    SANTORIN, la grandiose
                                                   Par René

    Cliquez sur les photos pour les agrandir.

    Majestueuse, exceptionnelle, féérique, impressionnante, grandiose…les qualificatifs ne manquent pas pour cette arrivée en bateau vers la fin d‘après-midi sur cette île née des convulsions de la terre.

    Santorin

    Le contraste entre le bleu azur de la mer, les couleurs volcaniques des falaises teintées d’ocre, de rouge sang, de gris cendre et les « scafta » ces maisons troglodytes d’un blanc éclatant, laisse absolument pantois.
    En cette fin septembre-début octobre, il y a encore beaucoup, beaucoup de monde, trop de monde.
    Mais contrairement à Mykonos, nous comprenons les raisons d’un tel succès.
    Des paysages à couper le souffle, des villages magnifiques, des sites antiques, des musées, de superbes églises, d’excellents vins…etc
    Il ne lui manque que de longues étendues de sable blanc.

    Santorin Santorin

    Comme Milos et Nisiros, Santorin, également appelé Thira , est un immense volcan. Lorsque l’on regarde, depuis les sommets de l’île, l’ancien cratère désormais rempli d’eau, l’esprit peut imaginer la puissance de l’explosion nécessaire pour déplacer une telle masse de rochers. Il faut que j’ouvre ici une parenthèse. Il paraît que je suis un spécialiste des parenthèses, surtout des grandes...
    On est prié de sourire !


    Platon, ce cher ami, est le premier à avoir raconté la légende l’ATLANTIDE. Légende qui laisse les historiens perplexes, encore de nos jours. Il décrit une civilisation antique sur une île qui aurait disparu au cours d’une catastrophe naturelle. On a localisé cette civilisation aux Antilles, en Amérique, à Malte mais désormais beaucoup de personnes pensent qu’il s’agirait en fait de Santorin.
    Ce qui est certain, c’est que Santorin était peuplé avant 2000 avant J-C.
    On a retrouvé sur le site d’Akrotiri, que nous nous empressons d’aller visiter, les preuves qu’il existait une civilisation minoenne avancée et créative. De même qu’en Crète.
    Cette civilisation prit fin brutalement vers 1400 avant J-C. L’éruption de Santorin a eu lieu à la même époque et cette méga-explosion aurait engendré un tsunami qui aurait également détruit la civilisation minoenne en Crète.
    La ville d’Akotiri a été recouverte d’une épaisse couche de cendres et la gangue de pierre ponce imperméable a protégé les ruines qui ont été dégagées.

    Santorin Santorin

    La ville nous apparaît quasiment telle qu’elle était il y a 3500 ans. Impressionnant. Des maisons publiques et privées à 2 ou 3 étages avec des murs décorés de fresques, des rues pavées avec égouts, des systèmes de drainage, des magasins avec stocks de poteries et de jarres. La plupart des objets trouvés sur le site sont exposés au musée archéologique à Fira. Nous le visitons. Etonnant. Des fresques délicates, des objets inventifs en bronze, de superbes poteries.
    Cette civilisation de la fin de l’âge de bronze était vraiment avancée.

    Par après, d’autres éruptions ont eu lieu et ont façonné le paysage actuel avec les îlots de Thirassia et de Kaméni. Le centre nerveux du volcan toujours actif se trouve d’ailleurs sur ce dernier. Nous marchons 30 minutes avant d’apercevoir sa bouche géante où l’on peut apercevoir quelques fumerolles dégageant une odeur de soufre. Le site est cataclysmique avec ses rochers noirs dépourvus de végétation. La vue est circulaire et le panorama exceptionnel.

    Santorin Santorin

    Santorin Santorin

    Sur le petit îlot voisin, je vais me baigner dans une eau dont la couleur oscille entre le jaune et le brun. Les sources chaudes de soufre font monter la température de la mer à 26° C
    Sabine, mon assistante préférée, n’a pu se baigner avec son plâtre de l’avant-bras.
    Flash-back. Nous avons crapahuté dans les petites rues étroites, nous avons dévalé les 600 marches glissantes qui descendent au vieux port, arpenté les chemins caillouteux et c'est en rentrant le soir à l'hôtel, sur un beau trottoir bien large, dont elle s’émerveillait l'instant d'avant, qu’elle s’est ramassé la plus belle gamelle de sa vie! Réception sur les mains. Résultat, une main écorchée et un os de poignet fêlé. Nous faisons connaissance avec l’hôpital de Fira qui nous fait plus penser à un drive-in avec un service d’urgence où l’on rentre comme on veut et où l’on ne distingue pas clairement les médecins, les infirmier(e)s ou les patients. Tout le monde est vêtu en civil et tout le monde a un café frappé à la main !

    Santorin Santorin

    Fira est la capitale et le vrai centre touristique de l’île. Débordante d’activité touristique, elle nous stresse quelque peu par sa foule et les petites ruelles qui ont jadis été charmantes sont désormais squattées par les boutiques et les inscriptions en tous genres. Comme à Mykonos. L’ensemble manque un peu de charme même si Fira demeure incontournable comme point de départ.

    Santorin

    Volcanicité oblige, les plages sont de sable noir et ma foi, très agréables. Il existe sur la côte sud, la « red beach », une petite plage remarquable, souvent bondée et très photographiée.

    Santorin Santorin

    Un passage obligé se trouve au nord du croissant, dans l’un des plus beaux villages de Grèce.
    Tout le monde veut assister au fameux coucher de soleil de Oia. On s’y presse peu avant le
    crépuscule. 

    Santorin Santorin

    Mieux vaut arriver plus tôt afin de jouir de ce lieu unique avec ses ruelles et ses maisons qui se teintent lentement de couleurs pastel. La vue est époustouflante. Nous assistons au coucher de soleil. C’est effectivement joli même si pour nous, voyageurs marins, nous avons pu profiter d’innombrables crépuscules. C’est dans ce village qu’ont été prises les photos de cette chapelle blanche au toit bleu que l’on connait mondialement.
    Pour notre part, nous avions envie d’être un peu plus original et nous avons fini par trouver probablement notre photo de couverture au centre de l’île, avec la petite église d’Exo Gonia.

    Santorin

    Malgré la surpopulation touristique, malgré les hordes de croisiéristes, Santorin est un lieu unique et fait partie de ces endroits qu’il faut voir absolument.