• Mykonos-Delos

     

    MYKONOS, la frimeuse

    Par Sabine

     Cliquez sur les photos pour les agrandir.

    Ah, Mykonos, Mykonos !

    Mykonos-Delos

    Comment vous dire ?

    Lorsque l’on n’apprécie pas trop la foule, les boutiques de luxe, les bars branchés, les boîtes de nuit et la frime sur la plage, et bien il ne reste pas grand-chose !
    Certes, le vieux port est toujours beau et a gardé un peu d’authenticité : des barques de pêche, une petite plage, une belle chapelle et une digue de mer bordée de terrasses.

    Mykonos-Delos Mykonos-Delos

    Certes la petite ville a dû être charmante avec ses maisons cubiques d’un blanc éclatant, ses ruelles, sa superbe église byzantine, ses moulins à vent et ses quelques maisons aux balcons colorés construites les pieds dans l’eau que l’on nomme la « petite Venise ».

    Mykonos-Delos Mykonos-Delos

    Mykonos-Delos Mykonos-Delos

    Mais la mecque du tourisme hellénique a perdu son âme. Les enseignes des boutiques en tous genres, des restos, des bars gâchent la beauté des ruelles et des petites places. Il y a du monde partout et si vous êtes pris dans un flot de 3 000 touristes fraîchement débarqués d’un paquebot, vous vous mettez à maudire Onassis qui a fait connaître ce petit port de pêche à la jet-set des années 50 et qui est devenu « the place to be » de la communauté gay, des artistes, des routards, des nudistes, des croisiéristes,…..
    Nous avons donc filmé-photographié les moulins à vent, la petite Venise, le vieux port, l’église byzantine mais n’avons pas vu l’ombre d’un pélican. La mascotte de l’île a dû trouver qu’il y avait vraiment trop de monde à Mykonos !

    Cette escale à Mykonos nous donne l’occasion de visiter Délos, l’île voisine qui recèle un des sites antiques les plus fameux.

    DELOS, l’antique

                                  Par Sabine

    Mykonos-Delos

    Nous embarquons donc à Mykonos sur un des bateaux qui assurent la liaison avec Délos pour une traversée soumise au meltem, c-à-d pour le moins agitée ! Nous débarquons du ferry dans le port naturel de Délos aux eaux turquoises et aussitôt nous sommes conquis par ce lieu de mémoire, de silence. Ce musée à ciel ouvert nous impressionne par la beauté du site et par l’ampleur de l’ancienne cité.

    Mykonos-Delos Mykonos-Delos

    Délos fut d’abord un sanctuaire dédié à Apollon. L’Odyssée (700 av J.-C.) fait déjà allusion  à ce centre religieux important du monde antique. Délos se développe ensuite en grande cité hellénique de 30 000 habitants et devient le principal port commercial de la mer Egée. Les Athéniens firent de cette petite île rocheuse le centre du monde. Délos jouissait alors des privilèges d’un port franc qui lui conférèrent une richesse et une puissance immense.
    Vers 80 av.J.-C. l’île fut pillée, la population fut exterminée et bien que reconstruite et fortifiée Délos connut un déclin rapide.
    Malgré la destruction des envahisseurs passés, le vandalisme des collectionneurs d’antiquités et le l’emprunt de quelques pierres par les Grecs eux-mêmes, l’ancienne cité garde une certaine majesté.

    Comme nous voulons éviter la foule, nous nous dépêchons d'escalader d’abord le mont Cynthe pour découvrir avant tout le monde la terrasse des Dieux étrangers avec  le sanctuaire d’Hercule, de Zeus et d’Athena et de nous remplir les mirettes de la vue superbe sur le site antique, les îles voisines et les magnifiques couleurs de la mer.

    Mykonos-Delos Mykonos-Delos

    Nous redescendons vers le quartier du théâtre et ses constructions dont la plupart des murs encore suffisamment érigés nous permettent d’imaginer la vie dans les ruelles, la disposition des pièces dans les habitations. Le jeu de piste consiste à trouver les très belles mosaïques de la maison des dauphins, de la maison des masques et de celle du trident, de trouver ensuite la maison de Cléopâtre, sa statue et celle de son époux.

    Mykonos-Delos

    Nous nous promenons dans l’allée des processions large de 13 m, bordée d’innombrables temples, colonnes, portiques et vestiges de statues pour découvrir ensuite la célèbre terrasse des lions où cinq fauves efflanqués en marbre de Naxos gardent le lac sacré.
    Mykonos-Delos

    Notre incursion dans l’histoire se termine sur la grande place d’Apollon et nous quittons Délos avec les dernières vues au soleil couchant sur ce qui reste du plus grand port de l’antiquité. Il est certain que nous avons été subjugués par la majesté mélancolique de ce monde disparu.