• Au sujet de la crise des migrants

    Cliquez sur les photos pour les agrandir.

    Au sujet de la crise des migrants
    Skala loutra(Lesbos)

    Cette année, notre but est de réaliser un grand tour de la mer Egée dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Après avoir hiverné en Turquie  et subi quelques contre-temps techniques (doux euphémisme), nous avons fait escale et découvert, hors saison, le grand golfe de Gokova avec s/y PINCO, un bateau ami avec à son bord Noël et Gulçin. Après des formalités de sortie absolument épiques à Bodrum, nous avons rejoint Leros puis Samos, Chios et enfin Lesbos avec un temps mitigé pour la région et quelques navigations  ardues.

    Au sujet de la crise des migrants Au sujet de la crise des migrants 
    Palamut(Turquie)                                                        Lithi(Chios)

    Au sujet de la crise des migrants
    Golfe de Kalloni(Lesbos)

    Toutefois,  nous pensons qu’il est également temps de vous donner quelques nouvelles de la crise des réfugiés ou des migrants, selon le point de vue que l’on adopte…
    Autant vous le dire de suite, nous n’avons plus vu un seul migrant et/ou réfugié dormir à la rue comme l’année dernière.
    Ni à Leros, où la situation était tendue en 2015 ni à Lesbos qui fût la plus touchée des îles grecques.
    Lesbos est une île que nous aimons particulièrement. Elle est si jolie et il y a tant à découvrir. Elle a fait les gros titres dans les medias depuis 1 an et souffre aujourd’hui d’une crise de l’économie touristique en ces temps déjà très durs pour tous les grecs.
    Le gouvernement grec, sous l'insistance de la troika, a considérablement augmenté les taxes et la TVA tout en sabrant dans les retraites. Il nous semble voir de + en + de gens retourner au travail de la terre ou au travail de la mer.

    Pourtant, depuis les accords signés entre l’Europe et la Turquie, une armada de navires de guerre patrouille le secteur et le flot des migrants s’est considérablement réduit, pour ne pas dire tari. Une organisation d’accueil plus efficace a été mise en place ici à Lesbos comme dans d’autres îles proches de la Turquie. Des embarcations de sauvetage aux couleurs de différents pays européens (Portugal, Allemagne, Suède) sont en veille dans les principaux ports concernés.
    Les grecs que nous avons questionnés ont un côté très fataliste.
    Il faut savoir, que même au plus profond de la crise, nous n’avons jamais entendu de plaintes, de débordements quelconques, de violences.
    Les quelques échauffourées  auxquelles nous avons assisté se sont produits entre migrants de différentes nationalités, souvent entre afghans et syriens…

    Sans entrer dans la problématique de ces migrations de populations, nous pouvons dire que les grecs ont, avec leurs faibles moyens, été dans la grande majorité solidaires au coeur de cette terrible crise humanitaire.

    La Grèce et les îles grecques représentent un dernier espace de liberté en Europe. Un petit  paradis de tranquillité, des villages authentiques, des Grecs accueillants et des traditions encore bien vivaces.

    Avec  un coût de la vie relativement bas, en tous cas pour les touristes, la Grèce est une destination à ne pas manquer !
    Les îles grecques vont vous charmer et vous étonner !

    Au sujet de la crise des migrants Au sujet de la crise des migrants

    Au sujet de la crise des migrants
    Molyvos(Lesbos)

    Au sujet de la crise des migrants Au sujet de la crise des migrants